FANDOM


L'Âge Gris de Tenkei détaille la période de son histoire depuis ses origines jusqu'à l'ascension de Zekrom en tant que divinité principale au Panthéon des Dieux, pour tenter d'unir le continent, en l'an -250. C'est pendant cette ère en particulier que les tribus se forment et se développent, chacune à l'effigie d'un des Héros qui sauvèrent humains et Pokémon des griffes du Monstre au commencement de la chronologie du continent midgardien.

An -800 : Triomphe des Héros sur le Monstre

Au début de l'histoire, alors que Zekrom et Reshiram étaient les deux divinités principales, une terreur sans nom, appelée le Monstre par les anciens, régnait sur le continent déjà flottant. En unissant leur force, les Héros Pokémon (Keldeo, Terrakium, Viridium et Cobaltium) se sacrifièrent pour enfermer leur ennemi à l'intérieur des Monts d'Obsidienne.

An -800 à -788 : Formation des Tribus

Une fois le monstre vaincu, les hommes survivants au combat des titans se séparèrent en quatre groupes afin d'ériger des sanctuaires en l'honneur des Héros disparus. Quatre temple furent construit aux quatre coin du continent : ainsi, Keldeo obtint son Sanctuaire à Abyan, Terrakium à Torcan, Viridium à Dyrinn et Cobaltium à Aliphyr. Les Tribus se développèrent aux côtés de ces temples, chacune adoptant l'un des Héros comme divinité secondaire.

Les hommes découvrirent aussi les Gardiens, et développèrent des pouvoirs élémentaux.

An -780 à -745 : Guerres de Domination

Chacune des cités tenta, à tour de rôle, d'imposer sa domination sur le reste du continent. Néanmoins, il s'agit d'une période très instable : la victoire ou défaite de l'un ou l'autre des clans était décidée par la présence ou absence de la bénédiction de Victini. En effet, ce dernier, voyant tous ces guerriers se battre avec bravoure pour leur tribu, s'amusa à faire part de sa force à l'un ou l'autre. Ainsi, un clan pouvait se voir vainqueur un jour et, le lendemain, se faire reprendre ses possessions par un autre. Ce fut à partir de là que Victini acquit la réputation de Légendaire facétieux et capricieux, ne se souciant des humains que pour pouvoir jouer.

An -689 à -683 : Années de Grandes Catastrophes Naturelles

Selon la légende, pendant de longues années Boréas et Fulguris se disputèrent pour savoir qui possédait les plus grands pouvoirs des deux. Pour ce faire, ils organisèrent une compétition : voir lequel d'entre eux détruirait le plus de terres. Les tornades, typhons, orages se firent de plus en plus fréquents, asséchant les sols et les rendant infertiles. S'ensuivit une période de disette, voire de famine pour les Tribus. Seule Abyan fut épargnée, ses cultures étant protégées dans les profondeurs du Lac Lazuli.

En -683, Démétéros finit par intervenir au milieu du conflit, dépêché par les Dragons Sacrés. Insensible aux vents et à la foudre des deux autres Dieux, il parvint à s'imposer. De plus, il usa d'un peu de son pouvoir terrestre pour redonner vie aux terres détruites.

An -683 à -640 : Essor économique et développement d'Abyan

La cité aquatique profita de son agriculture sous-marine pour la vendre à des prix élevés aux autres durant la famine. Malgré le retour à la normale apporté par Démétéros, la Tribu de l'Eau maintint une avance considérable sur ses rivales.

An -639 : Tentative de domination d'Abyan

Abyan tenta de s'emparer à nouveau des autres tribus, en commençant par Torcan. Malheureusement, ses guerriers se retrouvèrent désavantagés par la forte chaleur, et la Tribu du Feu les repoussa sans trop de problèmes.

An -638 à -594 : Période des Alliances

Des alliances aussi bien économiques que politiques et militaires commencèrent à se créer entre des différentes Tribus. Néanmoins, celles-ci n'étaient pas très stables, et il était fréquent de voir deux alliés se séparer pour se tourner vers une autre cité.

En -622, on reporte la disparition de grands dignitaires d'Aliphyr et Dyrinn, alors alliées, pris dans un violent orage au moment où ils traversaient l'Archipel. On ne retrouva aucune trace d'eux, mais les deux cités s'accusèrent mutuellement de trahison. Elles se détournèrent alors l'une de l'autre.

An -594 à -590 : Tentative d'ascendance sur Torcan

Après la découverte des mines de pierres précieuses sur leur territoire, Torcan devint la cible des trois autres Tribus. La Période des Alliances prend fin alors que les guerres reprirent de plus belles. Face aux trois cités liguées contre elle, Torcan parvient à résister aux attaque grâce à la bénédiction de Victini, et le Pyrax de son leader charismatique.

En -590, Torcan arrive enfin à s'imposer. Mais malheureusement, le Pyrax qui fut un élément essentiel à sa victoire succomba. En son hommage, il fut choisi comme symbole de la ville, et des colonies de Pyronille furent élevées et chargées de garder le Sanctuaire de Terrakium.

An -590 à -555 : Essor économique et développement de Torcan

Profitant de sa victoire et des ses nouvelles richesses, Torcan se développe rapidement et rattrape même l'avancé qu'avait Abyan sur elle. De plus, elle profite de la grande sécheresse et de ses effets néfastes sur les autres Tribus pour prendre de l'avance.

An -572 à -566 : Grande Sécheresse

La légende dit qu'à cette période là, le dragon blanc serait tombé malade. Sa fièvre aurait été telle qu'elle aurait entraîné une augmentation des températures, ainsi qu'une raréfaction des précipitations.

Torcan s'en sortit le mieux, habituée à la chaleur de son puits de lave, suivi de Dyrinn en seconde position, l'arbre géant puisant l'eau à l'aide de ses racines profondes. Aliphyr fit comme elle le put, bénéficiant du climat plus frais du massif. En revanche, Abyan souffrit énormément. La profondeur du lac où elle réside diminuait constamment, par manque d'eau de pluie et assèchement des rivières et des petits lacs des îles de l'archipel. La situation était d'autant plus critique qu'une bonne partie du plus grand dôme de la ville se retrouva à l'air libre.

En -566, les autres cités, ayant pris connaissance de l'agonie de la ville sous-marine, se préparèrent à l'attaquer. Alors que chacune commencèrent à descendre les parois du Lac Lazuli, un miracle se produisit : un immense Lackmécygne, descendu des nuages, se posa sur le sommet du plus grand dôme et, de sa voix mélodieuse, en appela aux esprits du vent et de la pluie. Un formidable déluge s'abattit soudainement sur tout le continent, alimentant de nouveau les sources taries et donc le lieu de résidence de la cité. De plus, la puissante averse fit s'embourber les soldats de Torcan, Dyrinn et Aliphyr et les noya. Ces Tribus renoncèrent à leur attaque et rentrèrent chez elle, tandis qu'Abyan, sauvée de la ruine, se réjouissait de cette pluie. Le déluge dura des semaines, jusqu'à ce qu'enfin, le lac retrouve son niveau normal. Mais, nulle trace du splendide oiseau. En souvenir, la Cité de l'Eau adopta le Lackmécygne comme emblème.

An -559 : Intervention de Méloetta

Les tensions entre les tribus s'accentuèrent. C'est en particulier Abyan qui les alimenta, désireuse de se venger des autres qui voulurent l'attaquer lorsqu'elle était affaiblie. La guerre était imminente, et promettait d'être sanglante.

Cependant, alors que les troupes se faisaient face sur le champ de bataille et que, de chaque côté, on s'apprêtait à donner l'assaut, Méloetta quitta le domaine céleste pour Midgard. Juste à temps, elle parvint à empêcher Victini d'envenimer les choses en se mêlant une nouvelle fois des affaires humaines. La divinité du chant s'immobilisa au milieu des armées et entama une mélopée d'apaisement et d'espoir. L'effet fut immédiat : tous déposèrent les armes et s'inclinèrent devant la déesse, honteux de leur attitude belliqueuse.

Les tribus signèrent un Pacte de Paix, sous l'œil bienveillant de Méloetta qui, une fois cela fait, quitta la terre des hommes.

An -558 à -542 : Construction de la Tour de l'Éternité

Érigée à l'endroit même où Méloetta était apparue, afin qu'elle dispose d'un endroit où se reposer si elle venait à se rendre une nouvelle fois sur Midgard.

An -541 : Découverte de la Caverne Felagund

À la suite d'un tremblement de terre ayant secoué les Monts d'Obsidienne, une brèche s'agrandit, dévoilant un monde hostile et glacial : la Caverne de Felagund. Des guerriers d'Aliphyr furent les premiers à l'explorer... Mais seuls deux d'entre eux en revinrent vivants.

An -540 à -538 : Règne de la Terreur

La Caverne de Felagund recracha de ses entrailles son plus redoutable habitant : un Trioxhydre aux proportions démesurées. Ce dernier, avide de sang et de mort, s'élança dans les cieux de Midgard, et sema la désolation à chacune de ses attaques. Les habitants ne lui offraient qu'une piètre résistance, tant sa puissance était grande...

En -538, pour venir à bout de ce monstre, les tribus parvinrent à s'organiser suffisamment bien pour piéger la bête et la clouer au sol. Malheureusement, une maladresse libéra le monstre de ses liens, emportant plusieurs vies au passage. Toutefois, il était hors de question de le laisser s'enfuir jusqu'à son antre : les Chevaliers Ailés d'Aliphyr se jetèrent à sa poursuite. Un combat endiablé s'engagea, qui s'étala sur deux jours et deux nuits. Finalement, à l'aube de la troisième journée, les humains accompagnés de leurs Gueriaigle parvinrent à porter le coup final au Trioxhydre.

En souvenir du sacrifice de nombre de leurs camarades et de leurs montures, les membres de la Tribu de l'Air adoptèrent Gueriaigle comme emblème, et décidèrent de se spécialiser dans le combat, afin qu'un tel désastre ne se produise plus jamais.

An -537 à -535 : Construction de Linaewen

Édifiée au pied des Monts d'Obsidienne, la ville devint le lieu de formation de tous les guerriers ailés d'Aliphyr. Mais l'emplacement est aussi stratégique : les deux cités encadrent les montagnes, et donc la Caverne Felagund, pouvant ainsi prévenir toute attaque éventuelle qui surgirait une nouvelle fois de cet antre.

An -533 à -495 : Développement militaire d'Aliphyr

L'Épreuve de la Caverne est employée par la Tribu de l'Air afin de désigner l'élite de ses guerriers. Cela leur permet d'améliorer leur compétence et développer leur capacités au combat.

An -512 à -509 : Infection du Grand Arbre de Dyrinn

Des Trompignon et Gaulet élurent domicile au niveau des racines de l'arbre abritant Dyrinn. Malheureusement, les spores qu'ils dégageaient empoisonnèrent progressivement l'être sylvestre et la canopée. Le grand arbre perdit peu à peu son feuillage et s'assécha.

En -509, alors que la situation était des plus critiques à Dyrinn, qui voyait sa demeure mourir sans pouvoir rien faire, une véritable bénédiction se produisit : un enfant qui s'aventurait dans la canopée, en quête de fruits comestibles devenus rares, se retrouva nez à nez avec un Haydaim aux longs bois d'argent. Le cervidé jucha l'humain sur son dos et se dirigea vers Dyrinn. La créature s'avança dans la ville, jusqu'au Sanctuaire de Viridium, seul endroit encore indemne. Il y poussa un formidable brame, qui résonna dans toute la forêt. Des dizaines de Vivaldaim et de Haydaim surgirent alors d'entre les arbres et, utilisant leur Aromathérapie, soignèrent l'être sylvestre et chassèrent les responsables de cette catastrophe.

En revanche, on ne trouva nulle trace de l'enfant et de sa monture, bien que tout le Sanctuaire fût passé au peigne fin. La seule chose rencontrée fut un morceau de bois argenté. Le Haydaim aux bois d'argent devient alors l'emblème de la ville.

An -506 : Découverte de la voie de Défenseur

Suite à des recherches approfondies concernant la maîtrise élémentale, et pour tenter de prévenir qu'un tel désastre ne se reproduise, les habitants de Dyrin cherchèrent à utiliser autrement leurs facultés élémentaires. C'est ainsi que la Tribu de la Terre fut la première à développer les techniques de défense élémentale, et est encore aujourd'hui à la pointe de ces enseignements.

An -503 : Fondation de l'Académie des Défenseurs de Dyrinn

Tout Midgardien souhaitant devenir un Défenseur digne de ce nom se doit d'effectuer un séjour dans cette prestigieuse école. L'Académie se veut ouverte à tous, mais se réserve le droit de refuser des individus en cas de tensions entre leur cité et une autre.

An -498 à -487 : Règne du Fou

En -498, un jeune homme un peu déjanté hérita du statut de chef de la Tribu de l'Air ; il fut surnommé « le Fou » après les multiples actions encensées dont il a fait part. Voyant combien sa cité était en avance d'un point de vue militaire sur les autres, il décréta qu'Aliphyr était la seule capable de protéger Midgard en cas de problème. Il exigea donc un tribut de la part de Torcan, Abyan et Dyrinn.

En -492, lorsque les trois cités refusèrent de se plier aux ordres du Fou, ce dernier déclara la guerre à toutes les autres cités, partant du principe que ses guerriers et lui n'auraient qu'à se servir eux-mêmes. Cette guerre fut renommée plus tard la Guerre Absurde ; ce nom illustre la situation aberrante dans laquelle se retrouva Midgard : Aliphyr, seule contre les autres cités. Si cette configuration s'était déjà vue auparavant pour Abyan et Torcan, l'absurdité vint surtout du fait que Le Fou demeura aveugle jusqu'au bout quant au marasme dans lequel il avait jeté sa propre tribu. En effet, bien qu'Aliphyr fût en avance militairement parlant sur ses rivales, les trois armées unies n'étaient pas un adversaire à prendre à la légère, comme l'avait considéré Le Fou. La Guerre Absurde prit fin avec la capture du chef de la cité de l'air, trahi par des généraux plus consciencieux et désireux de retrouver la paix, et son exil dans la Caverne de Felagund.

En -487, la Guerre Absurde prit fin avec la capture du chef de la cité de l'air, trahi par des généraux plus consciencieux et désireux de retrouver la paix, et son exil dans la Caverne de Felagund. Le Traité de Réparation fut signé ; négocié entre les trois tribus et quelques généraux d'Aliphyr, ils tombèrent sur un accord : la cité n'aurait pas à payer pour les délires de son ancien dirigeant. En contrepartie, elle dut s'engager à envoyer des éducateurs pour former les guerriers rivaux et dispenser ses enseignements militaires à la pointe des méthodes de cette époque.

An -479 et -478 : Exploration des archipels

Des expéditions furent effectuées sur les différentes îles de l'archipel, afin de voir s'il ne serait pas possible d'y construire des villes ou des bases. Chaque Tribu envoya son détachement, mais le résultat fut décevant : toutes les îles étaient trop exiguës pour la moindre installation d'importance, et les lacs trop peu profonds pour que même Abyan puisse s'y établir.

An -477 : Découverte du Cimetière des Âmes

L'île fut trouvée alors que des explorateurs de Dyrinn passaient au travers d'un épais brouillard. D'une taille satisfaisante, ils cherchèrent aussitôt à s'installer dessus. Cependant, une présence étrange, désagréable, découragea même les personnes les plus vaillantes, et la découverte d'ossements humains n'arrangea rien à l'affaire. Plus tard, en rencontrant un Tutankafer, ils comprirent qu'ils s'agissait là des vestiges de l'un des dignitaire de Dyrinn qui avait disparu lors de la Période des Alliances. Ils délaissèrent définitivement le lieu, n'y revenant qu'occasionnellement pour honorer leurs morts.

An -475 : Découverte de l'Île aux Fantômes

Cette trouvaille fut accidentelle. En effet, après qu'une équipe d'exploration disparut soudainement, on se lança à leur recherche, en partant dans la direction qu'ils avaient emprunté. Ainsi fut découverte l'Île aux Fantômes. Les sauveteurs ne s'y aventurèrent pas bien loin, cependant, comprenant que leurs camarades n'avaient pu avoir aucune chance de survivre dans un tel labyrinthe, et qu'ils avaient dû succomber de faim ou de fatigue, quand ce n'était pas suite aux attaques des Pokémon hostiles du lieu.

An -305 : Création d'un alliance entre Aliphyr et Torcan

Afin de sceller l'entente avec la Tribu du Feu, Aliphyr envoya l'un de ses princes pour épouser une dignitaire de cette cité. Cependant, sur le chemin, le cortège fut attaqué, les Aliphyrois massacrés par ce qui semblait être des guerriers d'Abyan. Aussitôt, l'alliance Air-Feu déclara la guerre à l'autre partie.

An -303 à -259 : Guerre Sanglante

En -303 suite à quelques recherches, Aliphyr découvrit avec stupeur que les responsables de la mort de leur prince n'étaient autre... Que leur prétendu allié, Torcan. L'alliance entre les deux cités prit immédiatement fin. Au même moment, un conflit entre les deux autres tribus entraîna chacune d'entre elles à faire front seule face aux autres. Ainsi débuta la Guerre Sanglante.

Un véritable chaos régna sur le continent pendant plus d'un demi-siècle. Toutes les tribus étaient en guerre contre les autres, et c'est à peine si l'ont put compter dix jours d'accalmie durant toute cette période. Ce ne fut que lorsque le continent entier se retrouva au bord de l'anéantissement que les survivants cessèrent le conflit.

An -259 à -251 : La Honte

Les survivants de la Guerre Sanglante, mettant de côté leur appartenance à une tribu différente, se mirent à réparer comme ils le pouvaient les dégâts que leur folie guerrière avait provoqués. Une idée émergea alors dans leurs esprits : faire de cette exception une règle immuable, en dissolvant définitivement les tribus.

An -250 : Tentative d'unification du continent

Pendant environ soixante ans, ce fut relativement un succès. Zekrom devint la divinité principale, Reshiram étant relégué au rang d'inférieur. Ceci marque la fin de l'Âge Gris.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.