FANDOM


La découverte et l'amélioration des techniques de navigation permirent dès les années -750 aux différentes nations et cités-États de commercer entres elles et de découvrir de nouvelles contrées jusqu'alors insoupçonnées. Ceci marque la fin de la Période Antique : il s'ensuivit alors, en particulier pour Flamen et Mizuhan, une grande période d'expansion et de croissance pendant laquelle les pays se développèrent considérablement.

Carte d'Érasia en l'an -755 (Ère de Croissance)

Carte d'Érasia en l'an -755 (Ère de Croissance)

An -755 : Découverte de la navigation

Certains maîtres de l'eau mirent au point des techniques permettant de naviguer sur l'océan. Grâce à celles-ci et aux cartes célestes de plus en plus précises, ils explorèrent des terres éloignées des leurs et conquirent des îles inhabitées. En particulier, ils rencontrèrent ainsi les Flamenois pour la première fois, avec lesquels ils firent un peu de commerce. En parallèle, les clans des plaines de Gras HügelCollines Siff'herbe, ayant la phobie de l'océan, chassèrent les « créatures de l'eau » de chez eux, pensant qu'il s'agissait d'êtres maudits. De leur côté, les tribus isolées dans les montagnes ou la forêt ne se préoccupèrent pas de ces nouveaux arrivants, préférant les ignorer, confortablement installées dans leur train de vie actuel.

An -750 : Premier cas de Korosu Mode

L'union entre la Thalassienne Amélia et le Marcheterre Rurick, du Premier Sang, donna naissance à de puissants maîtres élémentaux dans la lignée des chefs des Thala. Forts de leurs origines, ces descendants disposaient de capacités, notamment au niveau de la maîtrise du sang, qui surpassaient celles des humains nés d'unions purement marcheterriennes. Néanmoins, cette puissance n'étant pas adaptée à un corps humain, le premier cas de dégénérescence fit son apparition : un Élémental hybride perdit le contrôle de lui en utilisant ses pouvoirs et tua ennemis et amis sans distinction. Puisqu'il n'existait, hélas, aucun remède pour le sauver, il fut abattu par sa famille. On décida de nommer cette folie le Korosu ModeMode Tuer.

An -743 : Géo-ingénierie du territoire flamenois

La maîtrise de la chaleur apprise à Prijma se démocratisa, même auprès des membres de la Tribu Cosmo. Grâce à elle, les Flaminois se sentirent capables de modifier leur territoire afin de le rendre plus agréable à vivre. Une grande opération fut lancée pour utiliser cette habilité afin de transformer le Nord de la montagne : la barrière de lave fut solidifiée, et le lac Glitrandi VatniðEau Agitée fut asséché. Cette modification brutale du terrain força Heatran à se déplacer puis à se rétracter dans le cœur du volcan, ce qui causa l'effondrement total d'une partie de la chaîne. Après plus de cinquante ans de travail et un énorme chantier, la traversée vers le Nord du territoire devint possible ; les montagnes furent alors renommées Efferos PahadMonts Efferos.

An -743 : Construction du Canal du Sud

Alors que Prijma commençait à gagner en réputation grâce à son potentiel commercial, une rivière artificielle, la Dakshin NaharCanal du Sud, fut construite pour relier la ville jusqu'à la mer, au Sud, avec l'aide de la maîtrise de l'eau des navigateurs qui les abordaient, pour faciliter les échanges avec ces derniers. Il était alimenté par l'eau du lac souterrain et, pour éviter qu'il ne se vide, des maîtres de la glace fabriquèrent une Eien no KooriGlace Éternelle qu'ils placèrent dans la grotte de la nappe phréatique. Cette glace était particulière : elle fondait sans cesse sans jamais se dégrader, alimentant ainsi les fonds d'eau de la ville sans interruption.

An -743 : Âge d'Or de Prijma

Grâce au Dakshin NaharCanal du Sud facilitant l'accès à la cité et l'ouverture du pays vers le Nord, Prijma devint rapidement une ville prospère et marchande, montant son commerce avec du sable et de la chaleur pour créer un verre raffiné et rapidement réputé, avec l'aide de Créfadet. Elle devint un bon point de repos pour les voyageurs du désert, et une cité si vivante et large qu'elle détrôna le Cosmo Canyon et fut choisie pour remplir le rôle de capitale du pays.

An -740 à -734 : Construction du Temple de Regigigas

Un groupe d'explorateurs de Flamen traversa les montagnes et le désert où ils trouvèrent les Celtes. Ils annexèrent le territoire au nom de leur pays et décidèrent de s'installer avec eux. Le sol du désert était cependant trop pauvre pour leur permettre de trouver de bonnes matières premières pour des chantiers de construction. Durant une expédition pour trouver un meilleur endroit où s'installer, un effondrement surprit le groupe, qui ne dut son salut qu'à l'intervention de Regigigas, le « Géant qui Dort sous la Pierre ». Cette mésaventure permit aux Flamenois et aux Celtes de trouver en sous-sol un filon de pierres beaucoup plus solides, et bien plus efficaces pour inaugurer un camp digne de ce nom. Ils prélevèrent la roche et construisirent à la place de la mine un autel pour célébrer leur sauveur, qui deviendra, au fil des années, le Mandly RegigigasTemple de Regigigas.

An -735 : Mise en place de l'épreuve

Après quelques générations de royauté sans vague, les habitants de Prijma tombèrent en désaccord quant au choix du nouvel héritier. Des révoltes se firent sentir, on en vint même à demander aux dieux leur conseil. Afin d'apaiser les tensions, et sur proposition des SaadhuPrêtre, une épreuve fut mise en place pour déterminer qui succèderait au Sooraja. C'était le début de la tradition de l'épreuve.

An -735 : Premier cas de dédoublement d'âme

Le Korosu ModeMode Tuer toucha de plus en plus de gens parmi les hybrides, décimant une partie de la famille Thala malgré les recherches effectuées pour comprendre son fonctionnement. Cependant, un héritier naquit avec une nouvelle habilité génétique, nommée a posteriori « dédoublement d'âme », qui lui permettait d'isoler la part de son être contenant ses pouvoirs élémentaux issus de son ascendance thalassienne. Il put donc utiliser ses pouvoirs élémentaux sans basculer dans le Korosu ModeMode Tuer, mais devait lutter en permanence pour ne pas s'abandonner à cette puissance. Un an après, un autre enfant disposant du même pouvoir de scission vit le jour, mais mourut quelques années plus tard, neutralisé par ses parents, après avoir laissé le contrôle à sa « Bête » au cours d'une violente dispute.

An -731 : Éclatement du clan Akathès

Un groupe d'explorateurs flaminois monta vers le Nord, où ils découvrirent les terres bienveillantes de l'Agat SkogurForêt d'Agata et le peuple qui y habitait, qui les accueillit avec sympathie. Toutefois, quand les explorateurs décidèrent de s'installer dans les lieux et commencèrent à couper des arbres pour se bâtir des maisons, les Akathès se lancèrent dans une bataille pour protéger leur forêt. Même aidés par Shaymin, les maîtres des plantes se trouvèrent impuissants face à la maîtrise du feu de leurs nouveaux ennemis, et perdirent le contrôle de leur terre : le clan Akathès éclata et Flamen s'appropria la forêt. Afin de permettre aux membres de se retrouver et de se reconnaître malgré l'écoulement du temps et des générations, Shaymin explosa la Fortjald NóttRideau de la Nuit, leur pierre sacrée, en une multitude de fragments, les Flís NóttÉclat de la Nuit, qu'il distribua à chaque membre du clan. Certains survivants embarquèrent alors dans des navires mizuhaniens, dans l'espoir de se rebâtir une vie dans ces nouvelles contrées. D'autres partirent vers le Sud, mais la majorité remonta vers le Nord où ils trouvèrent les Vikingr, et commencèrent à démocratiser leur habilité particulière à ceux, peu nombreux, qui étaient capables de l'apprendre.

An -730 : Fleurissement du Land Bannað

Une petite partie du clan Akathès, récemment exclu de leur terre, guidée par Shaymin, fut conduite jusqu'aux Celtes Flaminois. Shaymin utilisa alors ce qu'il lui restait de force afin de transformer le désert en une terre habitable pour les protégés qui lui restaient. Épuisé par son acte, il tomba dans un profond sommeil, faisant perdre aux Akathès qui l'accompagnaient leur foi et leur maîtrise des plantes. Une ville fut fondée en son honneur pour son acte : Geffen. C'est pendant cette période que la trace du Mandly RegigigasTemple de Regigigas fut perdue et que le territoire est renommé BlómstraagaahPrairie des Fleurs Ressucitées (Plaines Fleuries).

An -730 : Apprentissage de la maîtrise des plantes aquatiques

Les membres du clan Akathès récupérés par les navigateurs mizuhaniens s'installèrent dans ce nouveau pays étrange pour eux. Afin de rester en bons termes avec ce nouveau peuple, qui les avait accueillis à bras ouverts, et de permettre à leur savoir de se perpétuer, ils tentèrent d'enseigner aux habitants de ce pays la maîtrise des plantes spécifique à leur ancienne tribu. Les Mizuhaniens échouèrent à développer ce pourvoir dans un premier temps, mais parvinrent tout de même à manipuler des plantes aquatiques grâce à la composition de ces dernières, sur lesquelles ils avaient plus de contrôle.

An -730 : Serment d'allégeance des Armitage

Après un combat mémorable contre les Thala, la tribu Armitage choisit de se rallier à la cause de ses anciens adversaires.

An -728 : Accords entre Flamen et les Vikingr

Les Flaminois continuèrent à s'aventurer toujours plus vers le Nord, explorant des terres, où ils rencontrèrent finalement le clan Vikingr. Ces derniers, représentés par Rollon, leur chef, acceptèrent de vouer allégeance à la couronne de Flamen en échange d'accords commerciaux avantageux, qui les aideraient à se développer. En effet, les Flamenois s'intéressèrent en particulier à l'art de la joaillerie mis au point par cette tribu. Seian et ses habitants devinrent à partir de ce moment-là officiellement flaminois.

An -728 : Baptême de la Pampa du Solaroc et des Plateaux de Dekhan

Pendant les années qui suivirent l'affaissement de la Egehenros NadeeRivière de Lave (Monts Efferos), les voyageurs traversant la nouvelle plaine du Sud racontaient rencontrer un Solaroc sur leur trajet. La créature était toujours repérée en train de se promener paisiblement sur les restes de la montagne, où elle avait probablement son nid. On commença à dire que voir le Solaroc lors de la traversée était signe de bonne fortune. La plaine fut alors surnommée Feldspath PampaPampa de la Pierre de Soleil (Pampa du Solaroc).

Un nom fut aussi communément donné aux restes de la Egehenros NadeeRivière de Lave (Monts Efferos) méridio-occidentale : les DekhanQui est à Droite (Plateaux de Dekhan). À cette époque, en effet, les Flamenois avaient tendance à mettre leur point de repère à l'Est, où le Soleil se levait, et s'orientaient par rapport à cette direction ; leur droite était donc au Sud.

An -726 : Fondation d'Omatsu

Les barrières naturelles ayant disparu, quelques Flaminois eurent le champ libre pour fonder une nouvelle cité. La JyotiprakashSplendeur du Feu (Fête du Feu) fut instaurée pour célébrer la fin du chantier de création de cette nouvelle ville, après une décennie de travail et de développement.

An -724 : Apprentissage de la maîtrise de la combustion

Une association entre les techniques des maîtres d'armes Vikingr et des maîtres du feu flaminois, majoritairement Alchimistes, permit la découverte de la maîtrise des détonations et des explosions.

An -723 : Isolement des Cyssan

Voyant l'importance que prenaient les Vikingr aidés par Flamen, les Cyssan décidèrent de demander l'aide de Regirock afin de s'isoler de ces ennemis potentiels. Combinant leur pouvoir à ceux de l'être mythique, ils arrivèrent à séparer leur presqu'île du continent principal, et fondèrent la cité-État d'I'maï sur leur nouvelle île : Ieg I'o MaïÎle I'o Maï. Seuls quelques individus refusant de quitter la montagne furent laissés derrière.

An -721 à -717 : Construction du Temple de Regirock

Suite à sa bataille contre un être extraterrestre et extrêmement dangereux, Regirock s’enferma dans le cœur de la montagne. Le groupe de Cyssan laissés derrière inaugura le Earth TempleTemple de la Terre en son honneur, qu'ils couvrirent de runes mettant en garde quiconque voudrait libérer le Golem.

An -717 : Fondation d'Omashu

Après avoir construit le Earth TempleTemple de la Terre, les Cyssan restants, aidés de quelques Vikingr n'appréciant guère la culture flaminoise, fondèrent la cité d'Omashu. Ils enseignèrent la maîtrise de la terre aux habitants de la ville, pratique qui se démocratisa rapidement, vu son utilité.

An -716 : Affaiblissement du Korosu Mode

À force d'être bridée, et grâce à la transmission de savoirs au sein du clan Thala, la partie dominante de l'âme, celle qui renfermait la puissance élémentale la plus forte, s'affaiblit grandement. Par conséquent, le Korosu ModeMode Tuer devint marginal et contrôlé. Néanmoins, sans enseignement, un porteur du Korosu ModeMode Tuer pouvait, et peut encore de nos jours, être dépassé, voire tué, par l'activation accidentelle de ce pouvoir inadapté aux humains.

An -712 : Mise en place d'un système judiciaire à Flamen

À Flamen, les malfrats ayant commis les pires crimes étaient toujours condamnés à l'exil dans les terres les plus sauvages et dangereuses du pays, comme le marais, la jungle ou le désert, où les chances de survie étaient extrêmement minces. Les plus dangereux d'entre eux étaient parfois même envoyés directement dans la rivière de lave. Cependant, une réforme fut proposée pour modifier ce système, après l'extinction de la Egehenros NadeeRivière de Lave (Monts Efferos) et la création de Prijma. À partir de ce moment-là, les criminels furent jugés par le conseil de leur ville, formé de citoyens et de prêtres de Ho-Oh. Les exils étaient toujours possibles dans la jungle ou le marais, mais le Dungeon CelosiaDongeon de Célosia fut aussi utilisé pour enfermer les délinquants mineurs qui seraient sans doute relâchés un jour, ou, au contraire, les criminels qui devaient rester sous haute surveillance.

An -710 : Fondation de la Cité Arkan et inauguration de Mizuhan

Grâce à la maîtrise du sang que le Peuple de l'Eau leur avait enseignée, les Thala prirent rapidement le dessus sur la majorité des autres tribus. Ils les asservirent en leur laissant le choix entre les rejoindre et leur vouer allégeance ou la mort. Lorsque leur position commença à être sécurisée, ils décidèrent enfin de se sédentariser sur le lac et de fonder la capitale, la grande Arkan-kyōCité Arkan, du nouveau pays nommé Mizuhan, dont ils prirent le contrôle, se présentant comme la famille royale à la tête de cette nation. En hommage aux Thalassiens qui avaient rendu tout cela possible, la famille royale changea son nom de famille pour prendre celui du chef du Peuple de l'Eau : Fran.

An -700 : Indépendance des Almia

Une héritière des Fran, Tatsuaki, préférant suivre son cœur plutôt que la tradition familiale, se fiança avec un homme d'une autre famille, Shimo Almia, qui n'était pas du Premier Sang. Cette alliance était mal vue, mais tolérée, car la princesse n'était pas celle de la fratrie destinée à monter sur le trône. Toutefois, après plusieurs années, la branche Almia de la famille Fran souffrit malgré tout d'avoir un statut moindre que la famille mère à cause de leur sang mêlé. Tatsuaki et Shimo décidèrent alors d'éloigner leur famille des Fran pour aller former leur propre clan ; ils prirent alors officiellement le nom d'Almia.

An -700 à -680 : Développement de la lignée royale des Fran

Une fois les Fran installés à la Cité Arkan, celle-ci commença à se développer et à gagner en attrait. Afin de consolider leur position au trône et de faire rayonner leur pouvoir et celui de leurs alliés dans l'ensemble du pays, la famille royale entreprit de lancer de nombreux chantiers.

D'abord, tout au Nord, le clan d'Almia, fort de sa maîtrise de la glace particulièrement puissante, se construisit son propre château sur la banquise : l'Aisu KyūdenPalais de Glace. En parallèle, à mi-chemin entre le lac et l'océan, les Fran firent édifier un musée, qui gagna en taille et en réputation avec les années et les collaborations effectuées. Pour finir, les puissants à la tête du pays décidèrent de discrètement mettre au point une arme ayant la forme d'un orgue géant, l'Harmonium, à titre préventif, sous le château royal, au sein de la nouvelle capitale. Seuls quelques individus réunissant les trois conditions suivantes avaient le pouvoir de l'activer : être de sang royal, connaître la totalité des couplets de la chanson royale secrète, créée à cette occasion comme un verrou supplémentaire, et être un soldat émérite.

An -695 : Peuplement d'Hédonia

Les marginaux et les Mizuhaniens qui ne se sentaient pas socialement adaptés décidèrent de se réunir sur une île au Sud du pays. Ils la baptisèrent HédoniaÎle des Plaisirs. Toutefois, les autres Mizuhaniens la surnommèrent « Bamboul'île », de manière péjorative.

An -691 : Fondation de Gilnéas

Dans un désir de séparation des différentes fonctionnalités essentielles du pays, il fut décidé d'installer les ressources agricoles dans un endroit où la terre était très fertile et près de la mer. L'embouchure du fleuve, à l'Est du pays, fut choisie pour remplir ces fonctions, et la nouvelle cité installée là grandit rapidement comme une ville paysanne et fermière.

An -680 : Fondation de la Ville Lunaire

Une expédition de Mizuhan découvrit la Tsuki no ShimaÎle Lunaire (Île de la Demie-Lune), inhabitée, où résidait Cresselia. Étant très proches de la Lune, à qui il devaient une partie de leurs pouvoirs, ils fondèrent une cité, Tsuki no MachiVille Lunaire, et inaugurèrent le petit Sélénis no SaidanAutel de Sélénis, dans la cave de Cresselia, en son honneur.

An -675 : Traversée des glaciers

Un groupe de Flaminois fit fondre une partie du glacier au Nord du globe afin de le traverser, et se retrouva alors nez-à-nez avec les Mizuhaniens. Les rapports sont cordiaux, même si la méfiance est de mise du côté de Mizuhan, qui n'apprécie pas la perspective que les autres peuples puissent désormais entrer sur leur territoire.

An -674 à -664 : Chantier de la Muraille Éternelle

Méfiants à l'égard des Flamenois depuis qu'ils avaient fait fondre une partie de la banquise pour franchir les glaciers, les Mizuhaniens commencèrent la construction de la Eien no KabeMuraille Éternelle pour protéger leur frontière à l'Ouest. Le chantier prit tellement d'ampleur qu'il devint une ville à part entière : Fla'or.

An -672 : Apprentissage de la maîtrise de la foudre

En raison de la présence fréquente de Raikou et Électhor dans les plaines autour de Seian, l'endroit fut, et est encore aujourd'hui, la cible fréquente d'orages et de tonnerres, qui, rarement, dégénèrent en incendies. En particulier, à force d'observer l'Oiseau de Foudre lorsqu'il était de passage au Dungeon CelosiaDongeon de Célosia, les maîtres du feu qui occupaient cette terre parvinrent à créer eux-mêmes des éclairs et à développer une nouvelle maîtrise dévastatrice. Pour des raisons évidentes, il fut décidé de ne plus envoyer de criminels maîtrisant le feu dans cette prison, pour éviter qu'ils n'acquièrent ce pouvoir et ne s'évadent.

An -672 : Fondation de Palma

Les Flaminois trouvèrent un endroit approprié pour fonder leur premier port maritime, et commencer à développer leur flotte commerciale.

An -666 : Fondation de Loukaï

Se développant bien grâce à son emplacement stratégique, une des plus importantes bases d'opérations de l'espionnage mizuhanien devint un village à part entière. Il fut nommé en l'honneur d'une ancienne opération top secrète couronnée de succès : Loukaï. Des techniques de camouflage et d'infiltration nécessaires à la formation d'un bon espion commencèrent à y être dispensées, au fur et à mesure de la demande croissante en soldats de ce genre suite à leur efficacité. Un langage codé y fut aussi développé afin de pouvoir transmettre des informations sans craindre une exploitation de ces données par leurs ennemis potentiels.

An -654 : Serment d'allégeance des Itako

Parmi les techniques enseignées à Loukaï, l'une d'elles, qui permettait de s'entretenir avec les esprits, gagna en popularité dans le clan Itako, qui se spécialisa dans ce genre de manœuvres. C'était une tribu discrète qui fut parfois quémandée pour des petites affaires, comme des résolutions de meurtres ou des exorcisations, à cause de leur capacité à communiquer avec le monde des morts et à les invoquer dans leurs corps. Nés de l'implantation des opérations militaires de Mizuhan, ils vouèrent bien sûr allégeance à la couronne du pays.

An -632 : Fondation de Tarouga

Certains bannis dans le marais réussirent à survivre à leur exil grâce à la découverte de l'entrée d'une caverne souterraine où ils purent se réfugier. En effet, l'eau insalubre du marais, filtrée par la roche et qui s'écoulait jusque-là, était potable, leur permettant de subsister. Une petite communauté s'y forma, sans foi ni loi, faisant preuve du minimum de coopération nécessaire pour survivre.

Dans le même temps, un marin de Palma, Talwar, organisa une mutinerie sur son bateau et parvint à voler le bâtiment. Il devint pirate et se forgea une petite réputation auprès de Flamen. Il rejoignit la côte Est du pays et y découvrit les bannis dans les galeries. Le pirate implanta son quartier général personnel à cet endroit-là, et commença à recruter son nouvel équipage parmi les gens de la communauté. La rumeur de l'existence d'un trésor caché en ces lieux par le Palmanais attira les foules, en particulier les voleurs. Le siège du pirate se transforma peu à peu en ville, à qui on attribua le nom de son mécène : Talwar GharDomaine de Talwar, qui, avec les déformations linguistiques, devint peu à peu Tarouga.

La ville ne fut pas reconnue comme appartenant à Flamen, mais la découverte de son existence fit cesser l'envoi des bannis dans le marais. À la place, une prison fut construite à Prijma, au niveau du lac souterrain, où les maîtres du feu avaient souvent des difficultés à utiliser leur élément.

An -620 à -550 : Exploitation des Monts Cénosia et Efferos

Aidés par des Élémentaux maîtrisant la terre, Flamen commença à exploiter les minerais de la montagne. En parallèle, le pays employa aussi des maîtres de la terre pour l'aider à creuser le Apalala NaharCanal d'Apalala, afin de développer la ville d'Omatsu d'une part, et Geffen de l'autre, tout en récupérant les ressources souterraines de ses propres territoires.

An -537 : Tentatives d'exploration de l'Île Safari

À force d'exploration, les Mizuhaniens finirent par trouver une grande île verdoyante et riche à l'opposé de la leur. Ils tentèrent de la coloniser en organisant plusieurs safaris pour l'explorer, mais les groupes d'aventuriers envoyés là-bas finirent toujours par revenir en nombre réduit et gravement blessés, en déclarant qu'une entité se proclamant maître de l'île ne les avait pas laissés s'y installer. Après plusieurs tentatives et beaucoup d'hommes perdus, comprenant que l'entité refuserait à tout prix de leur laisser ces terres, Mizuhan abandonna l'idée de s'y installer.

An -514 : Installation de Flamen sur l'Île de la Demie-Lune

Flamen commença à s'intéresser à la Tsuki no ShimaÎle Lunaire (Île de la Demie-Lune) à cause des Pierres Lune qu'il était possible d'y trouver en grande quantité, et s'y installa aux côtés de Mizuhan.

An -510 : Invention de l'imprimerie

Avec ses dernières conquêtes dans le Nord des prairies de Gras HügelCollines Siff'herbe, l'empire flaminois s'étendit à un point où il commençait à être difficile pour les gouverneurs de gérer l'intégralité du pays. En particulier, il leur manquait un système de diffusion d'informations plus rapide et plus efficace que les crieurs de rues, limités par leurs capacités et leur tendance à déformer les messages qu'ils devaient faire passer. C'était dans ce contexte qu'à Seian, un groupe d'ingénieurs mit au point un système permettant d'automatiser le processus des moyens de copie existant à ce jour. En utilisant des tampons de bois sculptés et de l'encre d'Hypotrempe sur des feuilles épaisses ou du tissu, ils étaient capables de produire rapidement plusieurs dizaines de copies du même texte. Cela permit de propager plus vite et à moindre coût les décrets et nouvelles du pays et favorisa aussi le développement de l'éducation à plus grande échelle.

L'imprimerie sera la dernière grande découverte faite par l'humanité avant longtemps. Peu après, les premières grandes batailles inter-nations éclatèrent, marquant le début des Temps Troubles.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.