FANDOM


- Merci à Rafael Velazquez pour sa coopération sur cet article.


Dans les temps anciens
Groudon créa les terres
Kyogre créa les mers
Et cela devait créer le monde érasien

Les terres se brisèrent
Les mers se déchirèrent
Et si cela ne pouvait que nuire
C'était l'Apocalypse, noble sire

Les divinités que tout séparait
Ne pouvaient se voir ni se croire
Et ainsi commencèrent à s'entretuer
Et ce dès que fut tombé le premier soir

Les volcans grondèrent
Les océans hurlèrent
Et ainsi commença la guerre
Qui, d'une nuit, fit plus qu'un millénaire

La lave s'attaqua aux océans
Créant ainsi de nouvelles terres
Les vagues, sur les falaises se brisèrent
Autre version d'un bain de sang

Toute une nuit, ces élans de rage
Laissèrent des traces jusqu'à nos âges
Cicatrices de tout ce que la fureur
Pouvait réaliser en quelques heures

À l'aube, là où les regards convergent
À l'Est, apparut une lumière
Et parmi ses éclats d'une blancheur vierge
Apparut un rayon entièrement vert

Traçant derrière lui les contours de l'air
Il amena dans son sillage l'atmosphère
Mais aussi un nuage d'espoir
Pour briser la violence d'un soir

Devant cette nouvelle entité
Les titans de la terre et des mers
De peur, s'inclinèrent
Ainsi, leurs combats avaient cessé

Mais ce ne fut là qu'un commencement
Le souffle du pilier céleste
Délimita terres et océans
En l'espace d'un seul geste

Ainsi l'équilibre fut-il respecté
Entre Terre, Air et Océan
Voici une leçon d'équité
Qui, jamais, ne doit se perdre dans le temps

Cet espoir et cette chance qui nous furent donnés
C'est à Rayquaza que nous les devons
Et c'est pour lui que nous prions
Ici, dans ce temple sacré.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.